L’application de messagerie, rachetée par le réseau social de Mark Zuckerberg en 2014, compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs quotidiennement. Facebook cherche à générer des revenus, c’est pourquoi, le réseau social à décider de faire payer, les entreprises, l’utilisation de l’application.

Depuis quelques mois, les entreprises peuvent communiquer avec leurs clients via WhatsApp Business dans le but de faciliter les interactions et de distinguer les messages professionnels des messages personnels.

Nouveautés

  • Ajout d’informations sur son activité (description de l’activité, site web, adresse email…)
  • Utilisation sur le web pour engager une conversation depuis le site de l’entreprise
  • Récolte de données grâce à l’outil de statistiques

Dans le souhait de monétiser WhatsApp, l’application propose donc des options payantes comme par exemple la possibilité d’envoyer des notifications gérées automatiquement aux clients les ayant déjà contactés. Néanmoins, l’utilisateur pourra bloquer l’entreprise afin de ne plus recevoir de message.

Les entreprises pourront toujours dialoguer gratuitement via WhatsApp pour ce faire elles devront répondre aux requêtes sous 24 heures. Une fois le délai passé, les messages seront facturés entre 0,5 et 0,9 dollar.

WhatsApp sera également monétisé grâce à la publicité dans plusieurs mois. Les annonceurs pourront acheter des emplacement sur le fil d’actualité Facebook.